LA PÊCHE ASSOCIATIVE

IMPLICATION DES PÊCHEURS ET MILIEUX AQUATIQUES

Pour apprécier la pêche, il faut attraper des poissons et pour attraper des poissons, il faut des milieux en bonne santé et des connaissances.

Il y a encore quelques dizaines d'années, on découvrait la pêche grâce à un membre de la famille ou un ami pour parfois devenir soi-même un vrai pêcheur passionné. Celui-ci allait acquérir un bagage de connaissances à transmettre à son tour. Force est de constater qu'aujourd'hui, tout le monde n'a pas cette chance. Le nombre de pêcheurs a diminué et la transmission de cette activité, qui a beaucoup évolué ces dernières années, se perd.

 

C'est pour cela que des passionnés, bénévoles et professionnels, travaillent ensemble pour redynamiser cette activité, préserver les milieux aquatiques, responsabiliser les pêcheurs et transmettre leurs savoirs et leurs techniques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une autre époque...

 

  S'IMPLIQUER 

Cela fait des années que les AAPPMA sont en difficulté. La perte d'effectifs mais aussi la perte de bénévoles est alarmante. Beaucoup d'AAPPMA n'arrive plus à mobiliser les jeunes et le fossé se creuse entre ces petites structures de la pêche associative et les pêcheurs.

 

Nous avons en France la possibilité de pêcher des milliers et des milliers de kilomètres de cours d'eau. Or, tout notre système associatif et cette passion commune pour la pêche reposent sur la qualité des écosystèmes aquatiques. Notre monde halieutique est intimement lié à l’écologie et il est dangereux pour l’avenir de la pêche de loisir de l’oublier.

 

Le dérèglement climatique (les longues périodes de canicule, les crues de plus en plus violentes et répétitives...) lié à la pression exercée par notre société (activités agricoles, industrielles, touristiques et domestiques) autour de nos milieux aquatiques font qu'inévitablement l'écosystème de la rivière souffre et se transforme.

 

En tant que pêcheurs, nous faisons partie des personnes qui passent le plus de temps au bord de l'eau, souvent les premiers à constater une pollution, un acte de braconnage, une mortalité de poissons, une portion de rivière à sec ... ce qui fait de nous des sentinelles des milieux aquatiques qui avons le devoir de faire remonter ces constatations. Il est important de prendre conscience que nous sommes des acteurs de la protection des milieux aquatiques.

 

L'avis des pêcheurs est important et leur implication est essentielle pour contribuer à mettre en œuvre des actions tout au long de l'année.

Les empoissonnements, les poses de frayères artificielles, l'aménagement des berges, le nettoyage et l'entretien des parcours, l'encadrement des stages et le partage des connaissances nécessitent des bras et des volontaires.

Chaque personne, à son niveau, a quelque chose à apporter à une AAPPMA.

 

N'oublions pas qu'une AAPPMA est une association à but non lucratif gérée par des bénévoles et nous sommes tous conscients qu'être bénévole aujourd'hui est compliqué bien souvent par manque de temps.

 

 

DES CLUBS ET DES STAGES POUR APPRENDRE

Les fédérations de pêche et les associations locales (AAPPMA) les plus actives mettent en place différentes actions pour former et informer les pêcheurs de tous âges.

LES CLUBS

 

Vous pouvez intégrer un club de pêche de la technique de votre choix.

Ces clubs sont accessibles à tous les âges et le planning fait alterner des séances techniques et des sorties de pêche en groupe. 

 

LES ATELIERS PÊCHE NATURE (APN)

 

Réservés aux enfants, ce sont des stages à thèmes de 4 jours où les participants pourront découvrir et s'initier à une ou plusieurs techniques de pêche (pêche aux leurres, pêche en float tube et en bateau, pêche au coup, pêche au feeder, pêche de la carpe etc...).

 

C'est l'occasion pour les jeunes pêcheurs d'acquérir quelques connaissances et des bases solides afin de pêcher de façon autonome, mais également de les sensibiliser à la fragilité des écosystèmes aquatiques. Ils découvrent les milieux aquatiques, la vie qui s'y trouve, les poissons et s'initient à la pêche tout en apprenant les bases pour préserver l'environnement.

Ces stages APN sont obligatoirement encadrés par un moniteur guide de pêche diplômé d'état et par des bénévoles.

 

En se tournant vers les jeunes pêcheurs, la Fédération de pêche de l'Ardèche et les AAPPMA ciblent sur le long terme. C'est la base du développement durable de la pêche, ce sont les futurs pêcheurs responsables et c'est pour cela qu'il faut les accompagner.

Mais pour qu'ils aient des poissons à attraper demain nous devons continuer nos actions de protection des milieux aquatiques aujourd'hui.

 

LES GUIDES DE PÊCHE

 

Ils travaillent de façon autonomes mais certains travaillent en partenariat avec les fédérations et les AAPPMA. Ils sont dans la continuité des clubs et des APN, ils passent beaucoup d'heures à pratiquer et connaissent leur secteur et les techniques à employer, c'est une bonne option pour se perfectionner dans une technique de pêche en particulier.

Le-MOUCHING-FLY-FISHING-BROCHET.jpg
Sans titre 1.jpg